Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Enfants de la rue

30 Juin 2007 , Rédigé par David Publié dans #LES ENFANTS DE LA RUE

     Le centre d’accueil des enfants de la rue d’Antananarivo qui hébergeait environ 150 enfants a été fermé en Juin 2007. La sœur responsable de ce centre n’arrivait plus à gérer l’afflût des enfants et de leurs parents tout en gardant des conditions de vie décentes du fait de l’insalubrité des locaux et de manque de moyens. La congrégation des filles de Marie de Saint Denis a donc décidé de le fermer et a recueilli une trentaine d’enfants : ceux qui n’avaient plus aucun membre de leur famille en vie.

Le quotidien de ceux qui vivent à la congrégation s’est considérablement amélioré : les enfants mangent à leur faim 3 fois par jour une alimentation beaucoup plus variée qu’auparavant (à table et non par terre). Ils sont correctement habillés et ont me^me des chaussures !ils sont lavés tous les jours (contre une fois par semaine). Ils ont grandi et grossi et sont beaucoup plus joyeux.

Les plus âgés doivent participer aux tâches ménagères : cuisine, vaisselle, aide à la toilettes et au couchage des plus petits.

L’association « soleil marmailles » continue grâce aux dons, de payer les frais de scolarité d’une partie de ces enfants. Depuis juin 2006 nous avons donné des vêtements, cahiers, livres, crayons, médicaments, jouets et nourriture à Noël, un lecteur CD (les enfants adorent chanter et danser)

Nous avons différents projets pour soutenir la congrégation :

poursuivre les parrainages scolaires bien sur

l’aider à financer leurs premières vacances en août 2008 sur l’île de Sainte Marie où ils seraient hébergés par une congrégation « sœur »

participer au financement de la construction d’un orphelinat. En effet les enfants n’ont seulement que 2 pièces à leur disposition pour jouer, manger et dormir. Pas de jardin.

En ce qui concerne les autres enfants, il ont été remis à un parent, ou à un proche de la famille. Un médecin malgache, le Dr Nadia, membre actif de notre association organise 2 fois par mois des réunions le samedi matin avec eux et leurs parents. Aidée d’une assistance sociale, elle essaie de les encadrer et de les soutenir.

Nous continuons le parrainage scolaire des enfants qui se rendent à ces réunions. Grâces à vos dons, y sont distribués des effets scolaires, des vêtements, et un peu de nourriture. A Noël nous avons pu leur offrir un repas, des jouets et un peu de chaleur humaine…

Certains vivent dans des conditions difficiles : manque de nourriture, d’hygiène, de place au calme pour étudier, difficulté pour eux de suivre des études car leur famille leurs demande de travailler en même temps pour subvenir aux besoins de la fratrie. D’autres subissent des violences de leur famille d’accueil…certains obtiennent malgré tout de bons résultats scolaires et nous essaierons de les soutenir jusqu’à ce qu’ils obtiennent un diplôme ou une formation professionnelle tant leur motivation est grande.

Dr Nadia (qui a recueilli chez elle 4 de ces enfants) et quelques femmes locales ont décider de les aider en créant une association : « Hilo » et sont à la recherche e fonds pour créer un nouveau centre et y héberger les plus nécessiteux. C’est pour nous une priorité de les aider.

Enfin, nous sommes heureux de vous annoncer l’aboutissement de notre tout premier projet : la construction d’une école dans le village d’Amparibe. Elle a ouvert en janvier 2008. Quarante enfants de 4 à 15 ans y sont scolarisés. C’est pour tous une première. L’association prend en charge le salaire de l’enseignant et l’achat des fournitures scolaires. Ainsi les parents d’élèves n’ont pas de frais de scolarité à payer (au contraire de toute école malgache, même publique). En retour, ils s’engagent à envoyer régulièrement leurs enfants à l’école plutôt que de les faire travailler avec eux dans les champs ou de les charger de la surveillance de leurs petits frères et sœurs.

La majorité des ces enfants seront plus tard éleveurs ou agriculteurs. C’est pourquoi nous les sensibilisons 2 fois par semaine à la culture maraîchères fin de diversifier leur alimentation et diminuer la période de « famine » entre 2 récoltes de riz.

Nous projetons aussi de dresser un nouveau point d’eau qui comportera lavoir et douches.

 

Soleil marmailles renouvelle ses remerciements pour votre soutien sans lequel nous ne pouvons rien entreprendre ni poursuivre.

Lire la suite