Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #amparihibe tag

Soleil Marmailles en Actions - Dixième épisode - La revanche de nos campagnes

6 Avril 2020 , Rédigé par David Publié dans #AMPARIHIBE, #CHAINE YOUTUBE, #NEWSLETTERS

Dans cet épisode, nous mettons au grand jour les problèmes rencontrés par les paysans du fait de l’inégalité sociale grandissante à Madagascar, surtout à la campagne.

N’hésitez pas à regarder les épisodes précédents de nos vidéos sur notre chaîne YouTube :

SOLEIL MARMAILLES EN ACTIONS

N’oubliez pas de vous abonner, de cliquer sur J’aime et de partager la vidéo sur les réseaux sociaux.

Lire la suite

Jatropha - Amparihibé en visite virtuelle 360

27 Février 2020 , Rédigé par David Publié dans #AMPARIHIBE, #NEWSLETTERS

Venez découvrir "Jatropha" à Amparihibé en visite virtuelle 360...

vous pouvez vous déplacer, zoomer avec la souris de votre ordinateur ou en bougeant votre smartphone...

Bonne Visite

Come and discover "Jatropha" in Amparihibé on a 360 virtual tour

You can move, zoom with the mouse on your computer or by moving your smartphone

Enjoy your visit

 

 

Lire la suite

LA LETTRE DE OCTOBRE 2018

10 Septembre 2018 , Rédigé par David Publié dans #AMPARIHIBE, #NEWSLETTERS

Situé à 129,7 km à l’ouest de la capitale, la commune rurale d’Ampary se trouve dans le district de Soavinandriana, région Itasy de l’ex-province d’Antananarivo. En 2001, la population de ce petit bourg était de 9 000 habitants. Il reste encore beaucoup de travaux à réaliser pour assurer le développement durable de ce petit village. On a encore du chemin à faire en ce qui concerne l’amélioration des conditions de vie de la population.

Le Centre de Santé Base de niveau 2 (CSB II) d’Ampary comprend une petite maternité. Le personnel de santé qui assure les soins de santé primaire et les soins de maternité est composé d’un médecin, de 2 sages-femmes et de 4 élèves sages-femmes. Il y a aussi les Agents Communautaires (AC) qui participent non seulement à la promotion de la santé mais aussi au développement socio-économique de la commune. Ils sont au nombre de 18, à raison de 2 représentants par fokontany (quartier).

Leur première mission consiste à la prévention et à la sensibilisation sur la santé mère-enfant. En effet, ils incitent et encouragent les femmes à fréquenter le CSB, surtout pendant leur grossesse, et à éviter la pratique de l’accouchement à domicile en prenant recours au service d’une matrone (« reninjaza »). Le but est en fait d’améliorer la santé des paysans de tous les fokontany dans la commune. Pour ce faire, ils se rendent dans les endroits les plus reculés de la commune et font des visites à domicile qu’ils effectuent à pied, en dépit de la distance à parcourir. Sans parler de la fatigue que cela entraîne.

Comme ils servent de relais entre la communauté et les services de santé, il est nécessaire de faciliter leurs déplacements. À cette fin, nous leur avons fait don de 9 vélos pour leur épargner un tel effort physique et les motiver davantage dans leurs missions. Ils ont été ravis car désormais, il leur sera plus facile de responsabiliser les habitants de la commune sur les principes de base en termes de santé et d’hygiène. Tout cela montre que les Agents Communautaires sont également des acteurs du développement local.

Merci à l’ASSOPED du Tampon qui a financé les vélos.

 

Located at 129.7 km at the west of the capital, Ampary’s rural municipality is part of the district of Soavinandriana, Itasy region of the former province of Antananarivo. In 2001, the population of this small town was 9,000 inhabitants. There is still much work to be done to ensure the sustainable development of this small village. We still have some way to go in terms of improving the living conditions of the population.

Ampary’s level 2 basic health center includes a small maternity. The health staff providing primary health care and maternity care is composed of a doctor, 2 midwives and 4 midwifery students. There are also Community Agents (CAs) who participate not only to the promotion of health but also to the municipality socio-economic development. They are 18, with 2 representatives per fokontany (neighborhood).

Their first mission is the prevention and the awareness on mother-child health. Indeed, they encourage women to attend CSB, especially during their pregnancy, and to avoid the practice of giving birth at home by resorting to a matron’s service (“reninjaza”). The goal is in fact to improve the health of the peasants of all fokontany in the commune. To do this, they go to the most remote areas of the municipality and make home visits that they do by foot, in despite of the distance to browse. Not to mention the tiredness that it entails.

As they serve as a relay between the community and the health services, it is necessary to facilitate their trips. For this purpose, we donated 9 bikes to avoid them such physical effort and to motivate them more in their missions. They were pleased because now it will be easier for them to make the inhabitants of the municipality more aware of the basic principles in terms of health and hygiene. All this shows that Community Agents are also local development actors.

Thanks to the Tampon ASSOPED which financed the bikes.

Tiana RAZAFINTSALAMA

Lire la suite

LA LETTRE D'AOUT 2018

10 Septembre 2018 , Rédigé par David Publié dans #NEWSLETTERS, #AMPARIHIBE

Nos ingénieurs Eglantine et Manon dans le bus pour aller à une source de Soamahamanina, en compagnie de leur guide Tinah et des élèves du lycée Miarinarivo

Notre association « Soleil Marmailles » collabore avec les « Ingénieurs Sans Frontières » (ISF) sur un projet de solidarité concernant la gestion de l’eau à Miarinarivo (Madagascar). L’eau est une source de vie très précieuse qui se fait rare. Pourtant, il y a une pénurie chronique d’eau dans cette zone de l’Itasy. Pour cette raison, nous avons tenu à sensibiliser les élèves du lycée Miarinarivo sur la problématique de l’eau. À cet effet, nous avons organisé des séances d’atelier sur l’eau au cours desquelles nos ingénieurs ont partagé aux élèves leur savoir sur le filtrage de l’eau. Our association “Soleil Marmailles” collaborates with “Ingénieurs Sans Frontières” (ISF) on a solidarity project about the water management in Miarinarivo (Madagascar). Water is a very precious source of life that is scarce. However, there is a chronic shortage in this area of Itasy. For this reason, we wanted to sensitize the students of the Miarinarivo high school on the problem of water. For this purpose, we held workshop sessions on water during which our engineers shared with the students their knowledge of water filtering.

Une séance d’expérimentation du filtrage de l’eau avec les élèves Les élèves ont pris plaisir à participer aux ateliers. On peut voir à travers cette vidéo leur enthousiasme et leur désir d’avoir accès à de l’eau potable. Ils ont conscience de l’importance du projet et ont été ravis de l’arrivée de ces ingénieurs. Jusque-là, l’accès à l’eau potable était juste un rêve pour les habitants de cette région. Cela s’est réalisé grâce à cet échange de savoir-faire et d’expérience entre nos ingénieurs et les élèves. Dorénavant, ils pourront mettre en pratique cette technique de filtrage de l’eau pour contribuer au développement de leur région. The students enjoyed participating in the workshops. We can see through this video their enthusiasm and their desire to have access to drinking water. They are aware of the importance of the project and were pleased by the arrival of these engineers. Until then, to access to clean water was just a dream for the people of this area. This was achieved through this exchange of expertise and experience between our engineers and the students. From now on, they will be able to put this water filtering technique into practice to contribute to the development of their area.

Lire la suite

LA LETTRE DE MARS 2018

1 Avril 2018 , Rédigé par David Publié dans #AMPARIHIBE, #NEWSLETTERS

Les groupements de la classe de Seconde du Lycée Miarinarivo ont décidé de mettre en place leur premier projet. Il s'agit de produire et de vendre du lait de soja. Le lait de soja est délicieux et l’offre ne satisfait pas la demande. Nous comptons augmenter rapidement notre production. Grâce à ce projet, les élèves apprennent les bases de l'entrepreneuriat et à travailler ensemble. Ils pourront ainsi plus facilement s'intégrer au monde professionnel et réduire le taux de chômage en créant leur propre entreprise. Un grand merci à l'association Soleil Marmailles qui nous soutient. Merci au Proviseur, Proviseur adjoint, aux professeurs et à Natacha pour leur implication !

The groups of the 2nd year of Miarinarivo High School decided to implement their first project. The latter deals with producing and selling soy milk. Soy milk is delicious and the offer does not meet the demand. We intend to increase our production shortly. Thank to this project, students learn the basis of entrepreneurship and how to work together. They will integrate work market more easily and reduce unemployement by creating their own enterprise. Thanks to the Soleil Marmailles association which support us. Thanks to the Provisor and the adjoint Provisor, to the teachers and to Natacha for their involvement.

Narindra Ratiarimananjatovo.

 

 

Lire la suite

LA LETTRE DE JANVIER

27 Janvier 2018 , Rédigé par David Publié dans #NEWSLETTERS, #AMPARIHIBE

Aujourd'hui, je réalise un très vieux rêve... travailler avec des lycéens ! Une très grande majorité des lycéens qui finissent leur cursus ne trouveront pas de travail. Nous les avons réunis pour décider avec eux comment nous pouvions résoudre le problème. L'idée est de leur apprendre à mettre en place un projet. Projet qu'ils devront concevoir et mettre en place ensemble. Par exemple, la rénovation des jardins de l'hôpital. Pour les motiver, lorsqu'ils auront fini leurs projets nous leur donnerons une récompense comme un ballon et des maillots de foot. L'idée a eu beaucoup de succès auprès des lycéens. Merci à Natacha qui a organisé cet évènement.

LA LETTRE DE JANVIER
LA LETTRE DE JANVIER
LA LETTRE DE JANVIER
LA LETTRE DE JANVIER

Today, I realize a very old dream ... working with high school students! A large majority of high school students who finish their studies will not find work. We brought them together to decide with them how we could solve the problem. The idea is to teach them how to set up a project. Project that they will have to design and set up together. For example, the renovation of the hospital’s garden. To motivate them, when they finish their projects we will give them a reward like a balloon and soccer jerseys. The idea is very popular with high school students. Thanks to Natacha who organized this event.


Tiana RAZAFINTSALAMA

Lire la suite

LA LETTRE DE NOVEMBRE

30 Novembre 2017 , Rédigé par David Publié dans #AMPARIHIBE, #NEWSLETTERS

L'épidémie de peste qui a commencé en aout dernier commence s’améliorer. Dans les autres bonnes nouvelles, nous avons terminé un projet de réservoir d'eau avec l’hôpital de Miarinarivo. C'est un hôpital régional avec un bloc opératoire. Il y a fréquemment des coupures d'eau. Un grand merci à Natacha qui a conduit les travaux avec brio.

Notre école d'Amparihibe avance aussi. Nous avons fait 5 tables-bancs que nous amènerons lors de notre prochain voyage. Les élèves n'auront plus d’excuses pour ne pas travailler.

 

LA LETTRE DE NOVEMBRE
LA LETTRE DE NOVEMBRE

The plague epidemic that began in August is starting to improve. In the other good news, we finished a water tank project with Miarinarivo Hospital. It is a contryside hospital with an operating room. There are frequent cuts of water. A big thank you to Natacha who drove the work brilliantly.

Our Amparihibe school is also advancing. We made 5 tables-benches that we will bring on our next trip. Students will no longer have excuses for not working.

 

Tiana RAZAFINTSALAMA

LA LETTRE DE NOVEMBRE
Lire la suite

LA LETTRE DE SEPTEMBRE

1 Septembre 2017 , Rédigé par David Publié dans #AMPARIHIBE, #NEWSLETTERS

Madagascar est dans une situation économique très grave. Heureusement, il y a quelques bonnes nouvelles. Une élève que nous parrainons depuis le début de l’association en 2006 vient d’obtenir son diplôme de technicien supérieur en gestion. Elle avait obtenu un diplôme de technicien supérieur en agronomie il y a 3 ans. Ces deux dernières années elle travaillait déjà en gérant les microcrédits que nous faisons à Amparihibe. Elle va maintenant y consacrer tout son temps… Bravo Prisca.

 

Madagascar is in a very serious economic situation. Fortunately, there is some good news. A student we have sponsored since the beginning of our organization in 2006 has just graduated as a senior technician manager. She graduated as a senior technician in agronomy three years ago. For the past two years, she has been working on the microcredits that we do at Amparihibe. She will now devote all her time to it ... Bravo Prisca.

 

 

Ony et Tiana RAZAFINTSALAMA

LA LETTRE DE SEPTEMBRE
Lire la suite

LA LETTRE DE DECEMBRE

17 Décembre 2016 , Rédigé par David Publié dans #AMPARIHIBE, #NEWSLETTERS

LA LETTRE DE DECEMBRE
LA LETTRE DE DECEMBRE

Tableau Noir pour les enfants d'Ambatolampy

Blackbord for Ambatolampy's children.

 

LA LETTRE DE DECEMBRE

Porcherie.

Piggsty

LA LETTRE DE DECEMBRE

Puits

Well

Lire la suite

LA LETTRE DE NOVEMBRE

13 Décembre 2016 , Rédigé par David Publié dans #AMPARIHIBE, #NEWSLETTERS

Des nouvelles de notre projet d'Ambatolampy. Nos 75 enfants qui n'étaient pas scolarisés ont pu aller à l'école grâce à un prêt rentrée scolaire que notre association leur a fait. Ils rembourseront ce prêt lors de la prochaine récolte. Ce prêt est garantie par tous les parents d'élèves, les très pauvres et les un peu moins pauvres. Nous pourrons ainsi renouveler l'opération avec une autre école et ainsi de suite... Ils vont aussi faire un petit crédit pour acheter des tables, des bancs et un tableau noir.

L'augmentation du nombre d'élèves a permis de recruter une enseignante.

Enfin, l'association IDEENA leur a fait un don pour qu'ils puissent construire un puits pour le village.

Petite contrepartie de tout ça, nous leur avons demandé de tenir leur village propre. Ils nous ont promis qu'aucun déchet ne trainerait lors de notre prochaine visite début décembre. Nous vous tiendrons au courant.

 News about our Ambatolampy project. Our 75 children who were not in school have been able to go to school thanks to a loan that our association has granted them. They will repay this loan at the next harvest. This loan is guaranteed by all parents, the very poor and somewhat the least poor. We will be able to renew the operation with another school and so on ... They will also take a small loan to buy tables, benches and a blackboard.

As the number of students increased they have hired a teacher.

Thanks to IDEENA association they could build a well for the village.

Small counterpart to all this, we asked them to keep their village clean. They promised us that, on our next visit in early December, no waste would lie around . We will keep you informed… 

LA LETTRE DE NOVEMBRE
LA LETTRE DE NOVEMBRE

 Il y a dix ans (Voir article ici), nous avons planté dans notre petit village d’Amparihibe du jatropha curca. Nous y avons placé beaucoup d’espoir. Nous pensions extraire suffisamment d’huile de leurs graines pour pouvoir remplacer le gasoil. Apres dix ans d'errance, nous commençons à comprendre la culture du jatropha curca et l'extraction de son huile. Nous avons produit notre premier demi d’huile. Cette huile ne sera pas utilisée de façon massive comme le gasoil mais pour les motoculteurs et groupes électrogènes. On peut parier que nous le trouverons très rapidement dans les épiceries de brousse. Nous cultiverons de nouveau du jatropha curca dès janvier prochain.

 

Ten years ago (see Article)), we planted in our small village of Amparihibe jatropha curca. We have placed a lot of hope in it. We were thinking of extracting enough oil from their seeds to be able to replace the gas oil. After ten years of wandering, we begin to understand the cultivation of jatropha curca and the extraction of its oil. We produced our first half of oil. This oil will not be used in a massive way like gasoil but for the cultivators and power generators. We can bet we will find it very quickly in the bush grocery shops. We will cultivate jatropha curca again next January.

Ony et Tiana Razafintsalama

LA LETTRE DE NOVEMBRE
Lire la suite
1 2 3 4 5 6 > >>