Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La lettre de Décembre 2012 d'amparihibé

27 Décembre 2012 , Rédigé par David Publié dans #NEWSLETTERS

Ces mauvaises herbes que nous cultiverons.

Ça peut ressembler à une boutade mais nous le ferons vraiment ! Sous le nom de « mauvaises herbes » j'entends en fait toutes ces plantes qui s'invitent sur nos champs et que nous nous évertuons à détruire ! Et cela pour faire de la place au mieux à quelques variétés de graines qui nous paraissent avoir un plus grand intérêt et au pire à une monoculture, en l’occurrence à celle du riz en ce qui nous concerne !

Ceci est bien dommage car il y a probablement une raison si dame nature a mis «ces  pestes» sur nos chemins.

Nous avons sélectionné quelques « mauvaises herbes » qui sont déjà dans nos champs. La première est le jatropha curca. C'est un petit arbuste qui pousse généralement le long des rivières. Il sert habituellement à faire des haies. Il donne aussi des graines desquelles on peut extraire une huile qui remplace parfaitement le gasoil. La production en quantité industrielle est difficile mais l'on peut récolter les graines des enclos pour une consommation personnelle. Après avoir extrait l'huile, le reste peut être utilisé dans le compost.

La deuxième plante qui s'est invitée est le sorgho. Il est déjà cultivé dans certains pays d'Afrique mais très peu à Madagascar. Il est apparu spontanément sur les bordures de nos champs sans que l'on ait eu à le cultiver! La variété blanche ressemble beaucoup au riz et peut être consommée par l'homme. La variété noire est plus difficile à préparer si l'on veut en faire un repas mais est parfait pour les animaux d'élevage.

Le téphrosia est aussi un arbuste qui a la propriété de pousser très rapidement. Nous l'utilisons pour faire des haies et pour le bois de chauffe. La culture est très simple. De même pour cuire les aliments, une variété de manioc avec une croissance rapide donne une quantité importante de bois. Cette variété ne donne pas de racine de manioc mais juste des feuilles qui sont comestibles.

Enfin, à la limite des « mauvaises herbes », mais je les ai classé dans cette catégorie car elles n'ont pas été cultivées : tous les légumes de la famille des concombres et les patates douces !

Ceci semble faire penser « qu'il n'y a qu'à » tendre la main pour manger dans notre petit village. C'est bien loin de la vérité. Nous en avons fait l'amère expérience avec le jatropha curca. Il y à cinq ou six ans nous avions placé beaucoup d'espoir dans cette plante. C'était la plante qui devait sortir Madagascar de la pauvreté puisqu'elle produisait un carburant. Nous nous voyions déjà en Rockefeller ! Pensez-vous, une « mauvaise herbe » qui pousse partout deviendrait la plante qui ferait notre fortune ! J'ai personnellement cultivé cinq hectares de cette « plante magique ». En fait, lorsqu'on la cultive vraiment elle pousse moins bien. Les rendements étaient loin de ce que l'on espérait. Les feux de brousse ont ensuite eu raison de notre enthousiasme... Mais au cours de mon dernier séjour dans notre petit village, j'ai vu des pieds de jatropha curca donner de belles graines. L'espoir renaît...

Tiana RAZAFINTSALAMA, vice président Soleil Marmailles,

Jatropha                                              Jatropha curca et ses graines huileuses

Sorgho 2                           Sorgho apparu spontanément sur les bordures de nos champs !

Téphrosia                  Téphrosia dont la pousse est rapide pour les haies et le bois de chauffe

ManiocVariété de manioc de croissance rapide pour le bois de chauffe et ses feuilles comestibles

Pastèque                                                     Légumes de la famille des concombres

Patate douce                                                        Patates douces

Lire la suite